Prières, psaumes, poèmes, balade
disent, implorent, révèlent, crient.
Mémoires superposées, sens des mots trans-formés, improvisations, harmonies contrastées.
Et toujours ces chants qui, à l’intérieur de nous, prennent forme et se diffusent vers l’autre,
résonnent dans nos corps et voix mêlées,
touchent, réveillent nos sens, aiguisent nos consciences.
Fils aux incarnations multiples qui tissent et retissent encore cette voix du chœur,
elle qui se métamorphose au creuset du chant des auteurs, puis vit par l’écoute de celui qui la reçoit.

« Voir par les oreilles, sentir par la pensée, combiner et utiliser à l’extrême nos facultés, pour connaître un peu plus de nous-même et découvrir des réalités inconnues. »
Octavio Paz

Le programme

Elaine Hagenberg, Songs from silence

« Si le chant de mon cœur s’éteint, chante pour moi »

Éric Whitacre, Hurt, sur un texte de Trent Reznor

Kristallen improvisation

Giles Swaine, extrait de la Missa Tiburtina – Hosanna

Günnar Eriksson, Kristallen den fina

« Cristal le plus fin / qui luit comme le soleil brille / comme les étoiles du ciel. »

Vulpius, Choral Nun komm, der Heiden Heiland

Ernani Aguilar, Salmo 150

« L’homme n’a pas tissé la toile de la vie : il n’en est qu’un fil. Quoi qu’il fasse au monde, il le fait à lui-même. »

Dimitri Tchesnokov, Miserere

Kristallen improvisation

« Le compositeur dit : C’est un texte qui me connecte profondément à moi-même et qui raconte exactement le sens tranquille de l’espérance et de la paix ».

Paul Smith, Nunc dimittis

« Dans les champs de Flandre, les coquelicots s’envolent entre les croix qui, rangées après rangées, marquent notre place. Et dans le ciel, toujours, chantent les alouettes. »

Paul Aitken, Flanders Fields

Kristallen improvisation

Arvo Pärt, The deer’s cry